Décryptage des dernières innovations du Google Webmaster Tools Malware Details : traquer les codes malicieux cachés dans les pages Web

Une analyse de sécurité au fil de l'eau

 

Egalement lancé fin 2009, Malware details aide à identifier les pages Web d'un site susceptibles de contenir des virus. Le service réalise une analyse au fil de l'eau, et se charge d'alerter le propriétaire du site le cas échéant par e-mail. La surveillance porte à la fois sur les codes HTML, Javascript et Flash. 

 

malware details liste les pages web d'un site présentant des signes pouvant
Malware details liste les pages Web d'un site présentant des signes pouvant faire penser à des virus. © Google

 

Un services qui nécessite de taguer les pages Web


Pour utiliser Malware détails, la première étape consiste à procéder à l'enregistrement du site. La seconde à insérer dans les métadonnées des pages Web un code d'inspection, entre les balises <head> et <title>. Une opération qui fera sans doute réfléchir à deux fois les webmasters les plus méfiants, ou ceux qui s'interrogent tout simplement sur l'omniscience de Google.

 

Un rapport avec la partie du code posant problème

Ensuite, lorsqu'il détecte le signe d'un virus, le service Malware details publie un rapport comportant un lien vers la page posant problème ainsi que la partie du code source incriminé. Des données qui se révèleront bien utiles pour les webmasters, et permettront de compléter le dispositif de sécurité du site.

Comme pour Fetch as Googlebot, Malware details est encore à l'état expérimental (projet Google Labs).  

Google / Google Webmaster Tools