Comment se faire référencer en 2010 ? Référencement mobile, le parent pauvre

Le SEO mobile : un marché qui ne décolle pas

 

Annoncé comme l'une des grandes révolutions du référencement fin 2008-début 2009, où en est-on aujourd'hui du référencement naturel de sites Web mobiles ? Force est de constater que ce marché n'a toujours pas décollé. "2 à 5% du trafic Google se portent sur des sites mobiles", estime David Degrelle, avant d'ajouter : "Avec quelques millions d'utilisateurs de smartphones en France, c'est un segment qui demeure limité." Même constat du côté de Linkeo. "Nous n'avons pas encore de demande de clients dans ce domaine", constate Laetitia Chesse, responsable référencement de l'agence.

 

Des techniques de référencement exsistent pour les sites mobiles

Pourtant, les techniques existent bel et bien. Parmi les principaux critères de prise en compte, la version mobile de Google favorise d'abord les sites optimisés pour les terminaux nomades. "Google Mobile se focalise également sur les sites avec une URL de type http://mobile.xx.fr/", ajoute David Degrelle. Enfin, la réputation des sites mobiles sera mesurée en fonction du nombre de liens effectués depuis d'autres sites mobiles.

 

Les sites mobiles ne sont plus favorisés sur Google Mobile

"Google Mobile favorisait initialement les résultats relatifs aux sites mobiles. Ce n'est plus le cas aujourd'hui", constate le P-DG de 1ère Position. Un retour en arrière qui pourrait s'expliquer par l'absence de modèle économique pour le moteur de recherche dans ce format, les annonceurs préférant se positionner sur la version historique du Web. "Cette décision peut également provenir du caractère trop intrusif de la géolocalisation. Je ne suis pas certain que les internautes soient prêts à donner ce type d'information", estime David Degrelle.   

 

Google / Référencement naturel