Optimiser WordPress pour le référencement naturel Les trackbacks : un excellent outil de linking

le jdn a choisi de diffuser le chapitre 'wordpress : un cms optimisé pour le
Le JDN a choisi de diffuser le chapitre "WordPress : un CMS optimisé pour le référencement naturel" du dernier ouvrage d'Olivier Andrieu. Une section rédigée avec la contribution de Daniel Roch, spécialiste du SEO sur Wordpress et éditeur du site SEOmix. © WordPress

Les trackbacks sont un excellent outil de linking si on sait comment les utiliser.

Quand vous validez un trackback, il prend la forme d'un commentaire. Nous avons l'habitude de différencier trois types de trackbacks : ceux qui sont internes, ceux qui sont placés à l'intérieur de votre réseau de sites et les trackbacks externes.

 

Désactiver les Trackbacks internes

 

Les trackbacks internes sont une anomalie de WordPress, dans laquelle le CMS considère qu'un article A doit faire un rétrolien vers un article B dans le même site. Comme le rétrolien est mis en place dans le flux des commentaires, cela nuit à la lisibilité pour les internautes (surtout que WordPress ne le fait pas à chaque fois).

Pour désactiver ces trackbacks, utiliser le plug-in No Self Ping (http://goo.gl/GVG6q) et préférez un plug-in comme YARRP (Yet Another Related Post Plugin http://goo.gl/b1dMh) pour gérer le maillage interne de vos contenus, car il sera beaucoup plus pertinent et efficace.

 

Les trackbacks, un bon outil de maillage

 

Les trackbacks entre vos sites sont quant à eux un bon outil de maillage de réseau (aussi appelé Linkwheel). En général, nous conseillons de les approuver systématiquement puisqu'il est logique de mettre en place un rétrolien entre vos contenus (à condition que les liens que vous placez soient logiques en termes de thématiques).

 

Enfin, les trackbacks externes doivent à chaque fois être vérifiés. Un trackback externe est un site qui fait spontanément un lien vers vous et pour lequel WordPress souhaite faire un lien retour.

En général, nous approuvons les "vrais" liens, c'est-à-dire ceux écrits manuellement par un auteur dans son article.

Et nous allons à l'inverse avoir tendance à refuser ceux des fermes de liens ou des sites pillant le contenu des flux RSS. Dans ce cas, c'est plus une question de "feeling" et de bon sens, car un lien depuis une ferme de liens ou depuis un contenu dupliqué ne sert pas à grand-chose en référencement naturel.

Indexation / Référencement naturel