SEO : personnalisation des résultats, Graal ou enfer ? Alexandre Diehl (Cabinet Lawint) : Données personnelles : "Le business model de Google est bâti sur la collecte de ces données"

alexandre diehl est avocat au barreau de paris et de luxembourg.
Alexandre Diehl est avocat au Barreau de Paris et de Luxembourg. © Lawint

JDNSolutions. Quelles données sont collectées par le moteur de recherche de Google ? 

 

Alexandre Diehl (Cabinet Lawint). Dans le cas de Google, mais aussi des autres moteurs de recherche ou des réseaux sociaux, les conditions générales d'utilisation précisent ce qui est collecté.

Lorsqu'un utilisateur du moteur de Mountain View est connecté à son compte Gmail Google collecte à peu près tout : habitudes, recherches, navigation, etc.... Et quand il n'est pas connecté à son compte Gmail, également à peu près tout, mais ces données ne sont alors pas associées à une personne, mais à un profil. [NDLR Il ne s'agit pas uniquement d'adresses IP. Dans le cas des cookies, des informations sur l'historique de navigation sont stockées dans l'ordinateur et reliées à un navigateur. Google indique également collecter et utiliser les signaux GPS transmis par mobile, entre autres].

A noter que pour utiliser le moteur de Google, l'utilisateur n'a pas à cocher une case pour signaler son accord avec ces conditions : l'utilisation du service vaut pour accord (cf. Conditions d'utilisation Google paragraphe 2.1). L'accord est donné par défaut, tout comme les navigateurs collectent les informations via cookies également par défaut

 

Que dit la loi concernant l'usage de ces données ?

 

En France, la loi "Informatique et Libertés" de 1978 pose les principes directeurs de collecte, traitements et transferts des données personnelles. Ces données doivent être collectées de manière loyale et pour une / des finalité(s) déterminée(s). Elles doivent aussi être proportionnées à la finalité poursuivie. Il doit également être possible de savoir quelles données sont collectées, ce que Google respecte. D'autres lois sont ensuite venues s'ajouter. Des directives européennes ont également vu le jour. La loi française de 1978 a d'ailleurs été une source d'inspiration très visible de la directive européenne de 1995.

 

Mais elles n'ont pas eu beaucoup d'impact sur le fonctionnement du moteur. Le business model de Google est bâti en partie sur cette collecte de données. Les données collectées peuvent aussi être utilisées à des fins commerciales (publicité ciblée par exemple) voire être revendues à des tiers, sous certaines conditions (notifier préalablement à la Cnil, notamment), ce que Google fait également.

 

 

L'usage qu'en fait le moteur de Google n'a jamais été attaqué ?

 

Ces pratiques de Google, et de son moteur, n'ont pas été sans provoquer de vives réactions... (lire la suite de l'interview, page suivante) 

Microsoft / Juridique