Les réseaux sociaux : un levier du référencement naturel SMO et e-réputation : cachez ce résultat que je ne saurais voir

Une autre influence des réseaux sociaux sur les SERP embarrasse parfois les entreprises : c'est leur capacité à faire remonter très haut dans les résultats un contenu compromettant.

Sans être sa spécialité, l'agence Relevant Traffic, experte en SEO, a déjà aidé des sociétés à régler ce problème de référencement naturel. Par exemple, une entreprise voyait son nom faire apparaître en 3ème position un résultat très négatif issu d'une critique postée sur le site social NoteTonEntreprise.com.

 

Créer du contenu bien référencé pour améliorer l'e-réputation

 

dominique cerruti est dg de relevant traffic, agence spécialisée dans le
Dominique Cerruti est DG de Relevant Traffic, agence spécialisée dans le référencement naturel. © Relevant Traffic

Le DG de Relevant Traffic, Dominique Cerruti, explique qu'une bonne partie du travail a consisté à "mettre en valeur l'une des expertises de la société et faire ressortir cette compétence dans les SERPs ". Bref, il a fallu modifier sa communication.

 

Du contenu a donc été crée sur des sous sites internet bien reliés au site principal. Son rôle a été de bien valoriser sur le Web les expertises métiers de l'entreprise, ce qui n'avait pas été fait auparavant. Un compte Youtube, qui est aussi une forme de réseau social, a été crée et nourri, les titres et libellé faisant, à chaque fois, l'objet de soins particuliers. Une page Wikipédia, "très influente en termes de SEO", a également été mise en place.

 

Black Hat SEO versus White Hat SEO

 

Si pour rapidement améliorer l'e-réputation, le Black Hat SEO ou le négative SEO est parfois de mise, Dominique Cerruti précise que "tous les leviers activés dans le cas évoqué sont autorisés par Google". Par ailleurs, ce travail s'est aussi intégré à une stratégie plus globale de SEO qui a été facturée "entre 5 000 et 10 000 euros".

"Les premiers résultats peuvent se voir au bout d'un mois, selon le client, mais il faut souvent compter entre 3 et 6 mois. La société a vu le lien compromettant passer de la 3ème position à la deuxième page – ce qui était le but fixé par le contrat", détaille Dominique Cerruti.

 

Ayant déjà résolu ces problème d'e-réputation en actionnant des leviers de référencement naturel "White Hat", l'agence Brioude Internet ajoute à ces techniques, celle d'aller directement répondre aux critiques émises dans les forums, mais aussi sur les réseaux sociaux, surtout quand ils ont un impact et une crédibilité aux yeux des internautes. "Cela montre la bonne foi de la société critiquée, qui essaye de résoudre le problème de façon transparente", explique Benoit Neuts, expert SEO responsable du pôle Experts chez Brioude Internet.

 

Les réseaux sociaux et les forums seront donc dans ce cas un vecteur de communication positive et, ainsi, la critique négative trop bien référencée dans Google pourra être gommée : le lien remontant dans les SERP mènera à un contenu plus positif.

 

Google / Facebook