A lire ailleurs du 20 février 2009

Licence d'utilisation : demandez à votre chat ! - 7 innovations qui ont changé le monde - Microsoft nie avoir gagné de l'argent avec le downgrade XP.

Licence d'utilisation : demandez à votre chat ! La bloggeuse Anne Loucks est irritée par les messages des éditeurs insérés dans leurs logiciels demandant à l'utilisateur de donner son accord concernant une licence d'utilisation. C'est d'autant plus agaçant pour elle que souvent, ce clic droit exigé pour utiliser un logiciel, ne s'accompagne pas du détail de la licence d'utilisation pour laquelle est justement requis l'accord. Anne Loucks reconnait toutefois n'être guère portée à la lecture de cette littérature. Pour valider la procédure sans pour autant accepter la licence, elle a eu une idée... "cartonesque". Avec le secours d'un morceau de carton, d'un feutre et de son chat, Simba, elle a bricolé un engin à valider les licences sans pour autant s'engager. Le concept est simple : poser le carton (sur lequel est écrit le "chat accepte") sur le clavier et appeler Simba. Le matou grimpe donc sur le clavier et le tour est joué. Pour Anne Loucks, impossible qu'on assimile l'approbation par le chat à un véritable accord de sa part. Cette procédure peut être répétée, avec cette fois un chien, de petite taille de préférence, ou un bébé (celui d'un voisin si possible), voire même la branche d'un arbre. Pour cette dernière méthode, il suffit de placer le clavier devant une branche et d'attendre le vent. Mère nature donnera son accord à votre place. Lire

 

7 innovations qui ont changé le monde. Des technologies ont peu à peu changé notre quotidien, sans que nous n'en n'ayons toujours conscience. Sur la base d'une liste de 30 innovations de ces 30 dernières années, CIO en a sélectionné 7. 23e du classement, le RFID et ses applications. En effet le RFID ne date pas d'hier et n'a pas attendu que Nike l'utilise pour les adeptes du jogging. Une première application, les systèmes radar, remonte à la seconde guerre mondiale. Dans les années 80 également, le RFID est utilisé pour le paiement automatisé des péages. Quant aux interfaces graphiques, elles sont nées en 1968 grâce au travail de Douglas Englebart. Hormis pour quelques adeptes acharnés de la ligne de commande, l'interface graphique des OS a simplifié l'existence de bien des utilisateurs. Mais l'innovation c'est aussi l'introduction de nouveaux concepts comme l'e-commerce et les enchères sur Internet. Un modèle sur le Web qui a permis à nombre d'entre nous de s'affranchir des files d'attente aux caisses des magasins. Parmi les innovations des trois dernières décennies, CIO retient aussi les téléphones portables, les réseaux sociaux, l'ordinateur personnel, dont le portable, ainsi enfin que l'Internet est le haut débit. Lire

 

Microsoft nie avoir gagné de l'argent avec le downgrade XP. Microsoft a donné la possibilité aux constructeurs de PC de faire revenir un ordinateur sous Vista à XP. Une migration vers le bas, ou downgrade, que les vendeurs d'ordinateurs ne manquent pas de facturer à leurs clients. Acheteuse d'un portable Lenovo en 2008 et facturée 59 dollars pour son downgrade XP, elle a porté plainte contre Microsoft. L'éditeur a rapidement réagi pour assurer qu'il ne bénéficiait en aucune façon de cette facturation supplémentaire appliquée aux clients des constructeurs. Pour Computerworld, ces derniers sont en effet les premiers à profiter de cette majoration. Toutefois, par sa politique de licence, Microsoft y joue un rôle. En effet, l'éditeur a défini que seules les versions Business et Ultimate de Vista pouvaient profiter du downgrade, et ce uniquement vers Windows XP Pro. Ce droit ne concerne donc que les licences les plus coûteuses de ses systèmes d'exploitation. Un utilisateur devra donc souscrire une offre comprenant un PC équipé de ces éditions s'il veut pouvoir revenir à XP. C'est justement ce point que souligne la plainte déposée devant un tribunal américain. Car la politique de Microsoft peut en effet découler sur des pratiques ubuesques. Dell a par exemple facturé un client 150 dollars de plus pour appliquer le downgrade vers XP. Ce prix comprend la migration vers XP, mais aussi le passage préalable de la licence Home Premium vers l'édition Business de Vista, étape indispensable pour bénéficier du droit de revenir à XP. Lire

 

Les semaines précédentes
Source : JDN Solutions
13/02La VoiP au service de la productivité et du porte-monnaie - Etre ou ne pas être licencié - Le destin de Microsoft désormais lié à son entité mobilité.
06/02Les nouveaux gags des contrats de licence - Linus Torvalds ne veut pas de distribution unique - Repérer vos amis et salariés grâce à Google Maps.
30/01Kaspersky y a le téléphone qui sonne ! - Un iPhone pour venir à bout d'un Rubik's Cube - 5 applications pour se sentir bien avec son BlackBerry.

A lire ailleurs

Annonces Google