A lire ailleurs du 4 avril

La surveillance au ras-des-pneus - Doper sa batterie de BlackBerry - Des SMS d'outre-tombe.

La surveillance au ras-des-pneus. L'inconvénient avec nombre de nouvelles technologies, c'est qu'elles peuvent souvent sans peine être exploitées à des fins de surveillance. Un système de monitoring de la pression des pneumatiques d'une voiture, le TPMS (Tyre Pressure Monitoring System) pourrait ainsi se montrer particulièrement bavard, estime HexView. Une voiture de moins de deux ans à de fortes chances d'en être équipée. Et très prochainement aux Etats-Unis, l'ensemble des véhicules en disposeront à la demande d'une agence gouvernementale, pour raison de sécurité. Ainsi chaque roue dispose d'un capteur communiquant avec un ordinateur de bord par radiofréquence. Or chacune dispose de son propre identifiant, qui indirectement permet d'identifier un véhicule. Les communications peuvent grâce à une antenne être interceptées et les déplacements d'une personne suivis. Dans un pays marqué par une tendance au big-brotherisme, les fameux TPMS laissent craindre à certains l'émergence d'une nouvelle source de surveillance des citoyens. HexView y voit également l'occasion pour des terroristes de déclencher par exemple une bombe au passage d'un véhicule précis identifié grâce aux capteurs TPMS. Mais une solution reste envisageable pour éviter toute atteinte à la vie privée : le chiffrement des communications entre l'ordinateur de bord et les capteurs. Lire

 

Doper sa batterie de BlackBerry. Les appareils mobiles comme le BlackBerry voient leurs fonctionnalités s'étendre progressivement. Les capacités des batteries s'améliorent en revanche souvent moins vite. Le risque pour les utilisateurs est donc de se retrouver facilement à court d'énergie. CIO livre aux adeptes des smartphones BlackBerry ses solutions pour faire durer le plaisir. Tout d'abord, il faut savoir que les fonctionnalités de connectivités comme le Wi-Fi ont appétit de batterie, même si elles ne sont pas utilisées. Mieux vaut donc s'assurer de ne les activer que lorsque le besoin s'impose. Une option du menu connexions le permet. La nuit, éteindre l'appareil ne peut pas nuire non plus. Les notifications (trois vibrations, puis des sonneries par exemple) peuvent se montrer aussi gourmandes. Par souci d'économie, diminuez le volume de la sonnerie et ôtez le mode vibration. Autres pratiques, qui à certains peuvent paraitre des économies de bout de chandelle : ajuster le rétro-éclairage de l'écran, utiliser sagement les applications (réseaux sociaux, Google Maps, RSS, etc.), et pensez à l'occasion à nettoyer les connecteurs de la batterie. Si vous surveiller vous lasse, reste la possibilité de s'équiper de plusieurs batteries de rechange. Tant pis pour la couche d'ozone. Lire

 

Des SMS d'outre-tombe. Farce de saison ou histoire vraie, The Register se prend cette semaine d'affection pour un homme de 59 ans, Frank Jones, dont les aventures sont relatées par le Blackpool Gazette. Ce citoyen britannique n'a pas une vie facile. 12 ans plus tôt, il s'est trouvé dans l'obligation de faire exorciser sa maison de Windsor Avenue. Un esprit, un poltergeist comme tout cinéphile doit le savoir, terrorisait en effet sa famille. Après le passage d'un exorciste de la Fleetwood Spiritualist Church - qui il faut le penser doit pouvoir se trouver dans les pages jaunes - tout est rentré dans l'ordre. Mais le sort s'acharne et le fils et l'épouse de cet anglais trouvent la mort. Les liens du mariage ne sont pas encore rompus puisque Frank Jones assure avoir déjà reçu un appel en absence qu'il attribue à sa femme défunte. Il a ensuite reçu un SMS. Sadie, l'épouse décédée, qui ne pouvait se défaire de son mobile, a en effet été inhumée avec celui-ci. L'opérateur pensait sans doute avoir résilié son abonnement. Lire

 

Sommaire
  28/03 Les ordinateurs portables de 2015 - Conseils de survie pour BlackBerry - Apple interdit Safari sur Windows.  
  21/03 Premier jour d'un DSI - La pomme d'influence - Les brigades du cybercrime.  
  14/03 Quand un coeur s'emballe - Les faux-pas du recrutement IT - La téléphonie télépathique.  
Source : JDN Solutions

A lire ailleurs