L'informatique entre au Panthéon de la Science

Le Collège de France accueille une nouvelle chaire annuelle intitulée Informatique et sciences numériques. Elle marque un tournant dans la reconnaissance publique de la discipline IT.

Créée en partenariat avec le Collège de France et l'Institut National de la Recherche en Informatique et en Automatique (INRIA), la première chaire consacrée à l'informatique dispensera sa leçon inaugurale le jeudi 19 novembre 2009.


Cette annonce constitue un acte fort et sans précédent en faveur de la reconnaissance de l'informatique en tant que discipline à part entière et science académique. La chaire Informatique et sciences numériques a été créée pour une durée de 5 ans et prévoit d'accueillir chaque année un nouveau titulaire, reconnu par ses pairs et expert dans un domaine particulier. Pour la première année, c'est Gérard Berry qui en assurera la direction.


Les cours - gratuits et ouverts à tous - seront dispensés tous les mercredis de 10 heures à 11 heures, et seront ensuite suivis de séminaires d'une durée de 1 heure également. Un large éventail de domaines seront abordés parmi lesquels les langages de programmation, la sécurité ou encore la robotique.

La dotation annuelle de la Chaire consacrée à l'IT approche les 300 000 euros

La science informatique est articulée autour de trois grandes branches : la théorie de l'information, l'algorithmique ainsi que la théorie de la programmation. Elles sous-tendent plusieurs disciplines tels que le codage, le transport, le stockage et le chiffrement pour ce qui attrait à la théorie de l'information par exemple. Le premier cycle d'enseignement est intitulé "Penser, modéliser et maîtriser le calcul informatique".

Sans atteindre le statut d'enseignement canonique propre à d'autres disciplines (largement) antérieures telles que les sciences mathématiques, physiques, naturelles ou encore philosophiques et sociologiques, l'informatique et les sciences numériques ont toutes leur place au Collège de France.

Plus aujourd'hui encore si l'on tient compte de la reconnaissance accordée au plus haut niveau de la nation et également de l'Etat envers les nouvelles technologies en général et l'économie numérique en particulier (lire notre article). L'Etat qui n'a d'ailleurs pas lésiné sur la dotation annuelle dédiée à cette chaire, approchant les 300 000 euros.

Signe des temps, on apprenait également en octobre dernier la naissance de la première chaire en Business Intelligence. D'obédience privée, cette chaire d'enseignement et de recherche a été inaugurée par SAP et l'Ecole Centrale Paris. Elle constitue un autre signe fort de l'importance accordée à l'informatique dans notre société en tant que savoir à part entière.

Autour du même sujet