Semestriels : les SSII solides malgré la crise

Malgré les risques de récession économique dans la zone euro, la santé financière des SSII est au beau fixe. Ce début d'année 2008 profite ainsi à Logica, Cegedim, CS et SQLI.

Les SSII ont la côte ce semestre. Parmi les groupes français, CS, le spécialiste de l'informatique embarqué et des systèmes critiques, vient de publier ses résultats financiers. Il en ressort un chiffre d'affaires de 114,7 millions d'euros, en croissance de 4% par rapport au premier semestre 2007. Cependant, il s'agit d'une contre-performance étant donné que la croissance se situait à 11% sur le premier trimestre.

CS a en effet été rattrapé par un recul du chiffre d'affaires de -1,6% à périmètre comparable au 2ème trimestre 2007 en raison du retard sur des commandes clients. Selon la direction, ce recul s'explique notamment par des difficultés de la filiale américaine, en recul de 5,1 millions d'euros par rapport au premier semestre 2007. Malgré un recul de 13% de l'activité internationale de CS, le chiffre d'affaires France s'est toutefois accru de 10%

Compte tenu de sa croissance, l'effectif du groupe est passé de 1884 collaborateurs au 31 décembre 2007 à 2168 au 30 juin 2008. Cependant, la direction de CS indique que des efforts importants d'avant vente ont été consentis au cours de ce semestre. Ceux-ci affecteront donc la rentabilité du groupe pour les 6 premiers mois de l'année, et devraient impacter aussi les résultats annuels 2008.

SQLI, SSII plus proche des développements Web, démontre un fort dynamisme. Avec 45% de croissance du chiffre d'affaires ce semestre, celui-ci atteint près de 81 millions d'euros (contre 55,8 millions d'euros au 1er semestre 2007). Une belle performance, sachant que 16% de cette hausse du chiffre d'affaires est réalisée par de la croissance organique. 80% du chiffre d'affaires de SQLI est réalisé en France, et seulement 20% à l'international.

La direction explique ce dynamisme par la bonne santé des activités autour des solutions SAP. Cependant, les 3 acquisitions réalisées fin 2007 ont engendré quelques difficultés d'intégration. Le résultat opérationnel courant pour ce semestre ne suivra donc pas la courbe de croissance du chiffre d'affaires. Le nombre de collaborateurs, lui est passé de 1830 au 31 décembre 2007 à 1957 au 30 juin 2008.

Les résultats financiers des SSII au 1er semestre 2008 (millions d'euros, ou de livres pour Logica)
SSIIChiffre d'affaires S1 2008Chiffre d'affaires S1 2007
Source : SSII
SQLI8155
CS114110
Cegedim418333
Logica17691525

Sur l'ensemble de l'exercice fiscal 2008, SQLI entend dégager un chiffre d'affaires de plus de 160 millions d'euros, et espère une amélioration sensible de ses marges pour le second semestre. La marge opérationnelle courante devrait se situer à 7,5% du chiffre d'affaires, soit au même niveau qu'en 2007.

Cegedim, SSII plutôt positionnée sur le créneau des logiciels de gestion de la relation client (ou CRM) à destination de l'industrie pharmaceutique, a connu une hausse de 25% de son chiffre d'affaires ce semestre, ce dernier pointant à 418 millions d'euros. En ligne avec ses prévisions, ces résultats sont à mettre au crédit du secteur "CRM et données stratégiques", soit le coeur de l'activité de Cegedim.

Attention toutefois, si le chiffre d'affaires a connu une hausse de 39,5% au premier trimestre, celle-ci n'a atteint que 15,7% au deuxième trimestre. Aujourd'hui, 72% du chiffre d'affaires de Cegedim est produit à l'étranger. Le groupe indique par ailleurs qu'il souhaite continuer sa stratégie de croissance par des acquisitions ciblées. Sur l'ensemble de l'exercice 2008, le chiffre d'affaires devrait être compris entre 840 et 850 millions d'euros, pour une marge opérationnelle du même ordre que celle de 2007.

Et enfin, Logica, SSII anglaise ayant racheté Unilog, se montre également sous son meilleur jour. Avec un chiffre d'affaires de 1,79 milliard de livres au 1er semestre 2008, le groupe réalise une croissance de 16% sur un an. Une hausse qui ne profite cependant pas au résultat opérationnel, en baisse de 44 à 29 millions de livres sur un an. Le résultat net chute lourdement, et s'installe à 13 millions de livres (29 millions de livres au cours du 1er semestre 2007).

LOGICA / SQLI