Synthèse vocale : Alcatel-Lucent débouté face à Microsoft

L'équipementier avait attaqué Microsoft pour violation de brevet sur une technologie de synthèse vocale. La justice américaine a estimé que cette plainte n'était pas recevable. Il y a quelques jours, Microsoft a été condamné à verser 1,5 milliard de dollars au groupe dans un autre procès, pour avoir exploité un brevet portant sur la technologie MP3.

Microsoft / Juridique