Apple sort son chéquier pour clore la plainte pour antidatage

Pour mettre un terme aux plainte des actionnaires dans l'affaire d'antidatage des stock options, Apple a accepté de verser 14 millions de dollars. Ce paiement approuvé par la justice de Californie du Nord met fin aux poursuites engagées au travers de 19 plaintes distinctes contre les cadres dirigeants et les membres du comité de direction d'Apple. Après une enquête interne, le directeur financier Fred Anderson et la juriste Nancy Heinen avaient été tenus pour responsables. Fred Anderson avait conclu un accord avec l'autorité américaine de la bourse (SEC) en versant 3,5 millions de dollars, et Nancy Heinen 2,2 millions de dollars. Le patron d'Apple, Steve Jobs, qui figurait parmi les dirigeants poursuivis, a lui été épargné.

Juridique / Apple