Atos Origin ne rachètera pas RBS WorldPay

La société de services informatiques a renoncé à mettre la main sur l'opérateur spécialisé dans les moyens de paiements RBS WorldPay. Mise en vente par la Royal Bank of Scotland Group PLC en début d'annnée afin de retrouver des liquidités, la société avait un temps retenu l'attention d'Atos Origin au point, selon la Tribune, d'avoir préparé une candidature de rachat commune avec les sociétés d'investissement CVC Capital Partners et Welsh, Carson, Anderson & Stowe. Le montant attendu de la vente de RBS WorldPay devrait être compris entre 2 et 2,5 milliards de dollars.

Capital risque / SSII