Avis des managers : quel avenir pour MySQL ? Alexandre Zapolsky (Linagora) : "Laisser la pépite se développer "

alexandre zapolsky (linagora)
Alexandre Zapolsky (Linagora) © Journal du Net

Le rachat de MySQL par Oracle est un évènement majeur pour l'Open Source. La façon dont va se comporter Oracle sera aussi un révélateur de ce que feront les grandes sociétés américaines du logiciel propriétaire lorsqu'elles rachètent un leader du Logiciel Libre. Quelque soit sa politique à long terme, Oracle ne va pas avoir d'autre choix, dans un premier temps, que de continuer ce que Sun faisait avec MySQL, c'est-à-dire à laisser "la pépite" se développer.

Je ne crois pas qu'Oracle va tuer la nouvelle poule aux oeufs d'or. Qui plus est, cela serait perçu très négativement par le marché, et les nouveaux grands clients de MySQL ne l'accepteraient pas.

Par ailleurs, cela ne pose pas beaucoup de problèmes à Oracle. MySQL est depuis longtemps sur un modèle "freemium" qui permet de développer une activité commerciale à l'usage très proche du modèle propriétaire. La question se pose donc plutôt à moyen et long terme. Pour les grands clients du public ou du privé, ce rachat pose un vrai problème de diversification de leur politique de sourcing.

La plupart sont allés vers MySQL pour mettre (un peu) en compétition Oracle. Quelle que soit sa politique future, il devient donc urgent de se reposer la question de l'alternative à Oracle. A ce titre nous ne pouvons qu'inciter nos clients à regarder vers l'alternative de la base libre et communautaire, PostgreSQL, ou encore les alternatives d'autres sociétés commerciales comme Ingres.

"Je pense que ce premier rachat sera le premier d'une longue série"

Cependant, la place que MySQL devrait occuper chez Oracle devrait être de plus en plus grande. Et avec MySQL, Oracle s'offre un vaisseau amiral autour duquel il va pouvoir catalyser ses autres produits Open Source et rendre plus visible sa stratégie dans l'Open Source.

Je pense que ce premier rachat sera le premier d'une longue série. J'imagine très bien Oracle avec ses moyens financiers exeptionnels (50% de marge sur 50 milliards de dollars de chiffre d'affaires !) devenir l'un des très grands acteurs du monde Open Source... pour mieux le controler ?

Base de données / MySQL