Bull en négociation pour racheter Amesys

Le fabricant français est entré en phase de négociation exclusive pour tenter de mettre la main sur Amesys, acteur dans le domaine des systèmes d'acquisition et de traitement du signal en temps réel. Le rachat pourrait se faire sur la base d'une transaction en numéraire mais également par échange d'actions. Une opération qui pourrait faire monter Crescendo Industries, la holding d'Amesys, à hauteur de 20% dans le capital de Bull. Et en faire du coup son premier actionnaire, devant France Télécom et Nec qui détiennent respectivement 8% et 2% du capital.

Annonces Google