Licence GPL : Cisco rentre dans les rangs

L'équipementier réseau entend se mettre en conformité réglementaire vis-à-vis de la licence GPL. Basé sur Linux, son téléphone IP WIP300 comporte certains composants reposant sur des codes sous licence GNU GPL qui n'auraient pas été redistribués après modifications. C'est bien ce manquement que le groupe entend rattraper. L'information a été dévoilée par un article posté sur un blog par l'un des responsables opérationnels de la société. Il précise que l'affaire ne concerne qu'une fonction bien précise du téléphone IP.

Juridique / CISCO