Irrésistible ascension de l'Asie dans le palmarès mondial des éditeurs La croissance des Etats-Unis au ralenti

La croissance des revenus mondiaux issus des logiciels (licence, maintenance, support) n'est pas homogène d'un point de vue géographique. Les chiffres de Pierre Audoin Consultant repris pour le palmarès Afdel/PwC laissent entrevoir une zone Asie qui a moins souffert de la crise. Une forte dynamique de croissance se dessine pour cette région dans les années qui viennent, alors que la progression des Etats-Unis se tasse.

Le cabinet estime que cette part des revenus issus des logiciels passera outre-Atlantique de près de 5,5% entre 2010 et 2011 à près de 4% deux ans plus tard. Les Etats-Unis engrangent aujourd'hui près de 44% des revenus issus des logiciels, contre 20% pour l'Asie (et 36% pour l'Europe) Comment se place la France ? Les revenus issus du logiciel des 100  premiers éditeurs français représentent 2% des revenus mondiaux issus des software : c'est trois fois moins que l'Allemagne, mais deux fois plus que la Chine.

 

 

A noter qu'à l'intérieur de ces pays, la situation est aussi très contrastée. En Allemagne, le premier du top100 (SAP) engrange à lui seul 74% des revenus issus des logiciels de tout le pays.  En France, le premier du Top100, Dassault Systèmes, apporte 31% du chiffre d'affaires total de l'édition logicielle française. Au Royaume Uni, Sage contribue à hauteur de 25% dans le chiffre d'affaires logiciel total du pays. Avec la concurrence aux Etats-Unis, Microsoft, malgré ses vertigineux revenus,  ne rapporte que 28% des revenus issus des logiciels. Dans tous ces pays, les 10 premiers éditeurs apportent plus de la moitié des revenus Logiciel.

ERP / Etats-Unis