GFI améliore sa marge opérationnelle 2010

La SSII a légèrement réduit son chiffre d'affaires pour mieux améliorer sa profitabilité. Les activités au Maroc sont en croissance.

Pour son 4e trimestre, clos le 31 décembre 2010, GFI informatique publie un chiffre d'affaires à périmètre constant en progression de +2% en France, d'un montant de 122,7 millions d'euros. C'est le troisième trimestre consécutif de hausse. Sur l'exercice 2010, toujours pour la France, la hausse est de 1,1%.

Le chiffre d'affaires trimestriel réalisé en dehors de l'Hexagone s'élève à 46,3 millions d'euros (-7,6%). Sur l'année, il atteint 185,1 millions d'euros (-5,1%). À l'international, la SSII se félicite des "bonnes performances" enregistrées en Europe du Nord et au Maroc, ce pays affichant une croissance organique trimestrielles +17,7% et de 6,3% sur l'année. ces bons résultats ont permis de "compenser en partie les effets d'un contexte économique toujours difficile en Europe du Sud". L'Espagne affiche en effet une décroissance organique sur ce trimestre (-5,5%) et sur l'année (-7,4%).

La SSII affiche donc un chiffre d'affaires annuel total de 657,9 millions d'euros, contre 663,6 en 2009. Vincent Rouaix, P-DG de GFI Informatique entend "bien renouer avec la croissance tant organique qu'externe et poursuivre l'amélioration de notre profitabilité". Il confirme par ailleurs la progression de la marge opérationnelle sur le second semestre 2010 et la réduction de son endettement net. Le groupe explique voir dans ses résultats les "bénéfices des premiers résultats des actions de recentrage engagées" et expliquées en détail lors d'un entretien au JDN. Ces actions prévoyaient notamment l'arrêt des contrats de sous-traitance à faible niveau de marge.

SSII / Résultats financiers