Il y a 5 ans : les clients de PeopleSoft très courtisés

Toutes les semaines, retour sur un événement marquant de l'actualité de l'industrie informatique & télécoms d'il y a 5 ans.

La fusion Oracle / PeopleSoft à peine conclue, les éditeurs se livraient bataille pour séduire les clients de PeopleSoft. Microsoft lançait l'offensive en proposant aux clients de l'éditeur une offre de migration vers sa suite Axapta ou vers Great Plains pour les clients nord-américains. Le groupe de Redmond proposait 25% de remise sur les licences ainsi que sur les offres de support et de maintenance pour la première année.

SAP lançait de son côté une offre de migration et de maintenance : SAP Safe Passage. Le programme de migration proposait aux clients PeopleSoft une licence pour son ERP, mySAP, mais également pour sa plate-forme d'intégration NetWeaver. L'éditeur allemand offrait en plus des services de maintenance et de support pour les solutions PeopleSoft et JD Edwards pour 17% du prix initial payé pour les licences (22% pratiqués traditionnellement pour les applications Oracle, 20% pour PeopleSoft).

Dans le même temps, Oracle tentait de retenir les clients en les rassurant sur la continuité de fonctionnement. La stratégie présentée le 18 janvier prévoyait que le support technique des solutions PeopleSoft et JD Edwards devait être assuré jusqu'en 2013. Le groupe s'est également engagé à fournir de nouvelles versions : PeopleSoft Entreprises 8.9 devait être disponible courant 2005, JD Edwards World Entreprise 8.12 en 2006. Oracle offrait aussi aux clients PeopleSoft la possibilité de choisir des solutions équivalentes parmi ses propres applications sans coût de licence supplémentaire.

 

Et aussi du 12 au 19 janvier 2005

Atos Origin rachetait Contrado Technologies

La société de services informatiques, Atos Origin, rachetait Contrado Technologies, filiale à 100 % de KPN. Contrado Technologies développait des systèmes de gestion des commandes et gérait les systèmes de front-office de KPN. La société avait généré en 2004 un chiffre d'affaires de 25 millions d'euros. Les 270 employés de Contrado devaient rejoindre Atos Origin, avec des conditions de travail similaires.

 

Borland s'offrait TeraQuest Metrics

Fournisseur de solutions de développement, Borland annonçait le rachat TeraQuest Metrics, société de conseil spécialisée dans l'ingénierie de processus. L'éditeur comptait s'appuyer sur les compétences de TeraQuest Metrics, notamment autour de l'assurance qualité et de la gestion des risques, pour élaborer des méthodes visant à optimiser la gestion du cycle de vie des applications.

 

Alcatel déployait un réseau optique de 2 300 kilomètres en Chine

Alcatel signait un contrat de plusieurs millions de dollars avec China Telecom pour déployer un réseau optique de 2 300 kilomètres qui devait relier 7 grandes villes chinoises dans la partie sud-est de la Chine. Le contrat avait été remporté via Alcatel Shanghai Bell, la filiale chinoise du groupe.

5 ans après