Il y a 5 ans : Sungard était vendu pour 11,3 milliards de dollars

Toutes les semaines, retour sur un événement marquant de l'actualité de l'industrie informatique & télécoms d'il y a 5 ans.

Sungard Data Systems, éditeur spécialisé dans les progiciels de gestion de services financiers, avait reçu et accepté une proposition de rachat le lundi 28 mars 2005 pour un montant total de 11,3 milliards de dollars. L'acquisition, qui devait être officialisée au troisième trimestre de l'année, était financée par sept fonds d'investissements en capital risque.

Bain Capital, Blackstone Group, Goldman Sachs, Kohlberg Kravis Roberts & Co, Providence Equity Parners, Texas Pacific Group et Silver Lake Partners devait verser, selon les termes de l'accord, un montant de 36 dollars par action. Soit une prime de 14% par rapport au prix de clôture de 31,55 dollars du jeudi précédent.

Basé en Pensylvanie, Sungard revendiquait un portefeuille de plus de 20 000 clients répartis dans 50 pays. L'éditeur totalisait quelque 13 000 collaborateurs pour un chiffre d'affaires de près de 3,6 milliards de dollars en 2004. Malgré un résultat net toujours positif ces 5 dernières années, l'entreprise cumulait une dette à court terme de 500 millions de dollars. Dès lors, elle avait envisagé de céder une partie de son activité liée à la gestion de crise baptisée "Availibility Services".

Spécialisée dans la maintenance de données critiques, cette unité avait été filialisée en octobre 2004 du reste de l'activité de Sungard, davantage portée sur l'édition. C'est à cette occasion que le fond Silver Lake Partners avait approché le groupe, lui proposant un rachat. Un mois plus tard, la filiale fusionnait avec Inflow, une société de services d'hébergement d'applications. Cette activité représentait près de 40% du chiffre d'affaires du groupe, soit 1,4 milliard de dollars.

Le fond d'investissement Silver Lake Partners, à l'origine de l'opération, s'était déjà illustré dans le passé en investissant dans Seagate, fabricant de disques durs. A la clôture de Wall Street lundi, l'action Sungard se négociait à 34,36 dollars.

 

Et aussi du 23 au 30 mars 2005


Oracle reprenait Retek

Oracle gagnait son bras de fer contre SAP pour l'acquisition de Retek, éditeur positionné sur les solutions destinées aux grands comptes du secteur de la distribution. Le montant du rachat s'élevait à 681 millions de dollars, soit 11,25 dollars par action.

EDS signait un contrat de 4 milliards de dollars avec le Royaume-Uni

Le consortium mené par EDS signait un contrat hier avec le ministère de la Défense du Royaume-Uni sur la première phase du projet intitulé Defence Information Infrastructure. Son budget total s'élevait à 2,3 milliards de livres, soit 4 milliards de dollars, étalés sur 10 ans.

Media Player : Microsoft se pliait aux injonctions européennes 

Conformément à l'injonction de la Commission européenne, Microsoft acceptait de fournir une version Windows sans Media Player. Cette dernière allait être baptisée "Windows XP Home Edition N" (ou "Professionnal Edition N") et non plus "Reduced Media Edition" comme initialement proposé par l'éditeur.

Chiffre d'affaires / 5 ans après