Microsoft poursuit des revendeurs peu scrupuleux

Microsoft prend des mesures contre des revendeurs ayant vendu des copies de Windows et d'Office à bas pris. La firme a intenté 9 procès et envoyé plus de 50 lettres menaçant de ce genre d'action. Les procès ont été intentés aux Etats-Unis, mais les groupes opèrent internationalement. Ils se positionnent comme des revendeurs d'Office sous licence universitaires - en Jordanie notamment - et revendent au détail les logiciels aux consommateurs américains, moins cher que les prix pratiqués aux Etats-Unis mais plus cher que les prix faits aux universitaires jordaniens. D'après Microsoft, l'un des principaux revendeurs, EDirectSoftware.com, va lui verser plus de 1 million de dollars à la suite du procès intenté. Les autres négociants ayant reçu une lettre sont d'accord pour arrêter de vendre les logiciels.

Microsoft