Affaire Microsoft / Alcatel-Lucent : amende remise en question

Aux États-Unis, Microsoft vient de voir annuler en appel le montant de son amende infligée pour violation de brevet suite à une plainte de la société Alcatel-Lucent. La justice américaine a confirmé la violation de brevet, mais a annulé les 358 millions de dollars de dommages et intérêts qui avaient été prononcés en première instance. Le montant de l'amende devra donc être fixé par une nouvelle juridiction.

Microsoft / Juridique