Le capital risque pour les logiciels d'entreprise en baisse aux Etats-Unis

Outre-Atlantique, les investisseurs misent de plus en plus sur des modèles ciblant le grand public, même si les montants accordés aux progiciels restent supérieurs

Applications pour smartphones, jeux sur les réseaux sociaux, sites Web à force croissance et autres services destinés au grand public enregistrent outre-Atlantique une hausse des investissements de capital-risque. Ce qui n'est pas le cas pour les jeunes pousses ciblant les entreprises.

"La disparité est flagrante", note le Wall Street Journal, qui indique qu'au cours des trois premiers mois de cette année, les investissements dans des sociétés IT américaines visant le grand public ont presque triplé en un an, passant de 310 millions de dollars au premier trimestre 2010 à  874 millions de dollars sur la même période en 2011. Selon le cabinet d'études VentureSource qui publie ces chiffres, les investissements dans les produits destinés aux professionnels ont progressé à un rythme plus lent pour atteindre 2,3 milliards de dollars au premier trimestre 2011, contre 1,9 milliard de dollars l'année précédente.

La tendance baissière de la croissance des investissements pour les solutions professionnelles n'est pas nouvelle, précise l'étude, qui note qu'ils atteignaient 18,4 milliards de dollars en 2006, contre 11,9 milliards de dollars en 2010.  Le cabinet précise également que les investissements requis pour cibler les entreprises sont souvent plus importants.

Etats-Unis / Capital risque