Comment Oracle se positionne sur l'Open Source Une distribution Linux serveur et un Unix Open Source

 

OpenSolaris sera maintenu

 

Qu'en est-il du système d'exploitation serveur Open Source de Sun ? Dan Roberts, ancien responsable exécutif de Sun Microsystems et actuel directeur produits chez Oracle, a précisé début mars, lors d'une intervention publique, qu'Oracle continuerait à soutenir le développement d'OpenSolaris et poursuivrait ses investissements dans l'OS. En revanche, Dan Roberts n'a pas démenti le fait que certaines fonctionnalités pourraient être développées en dehors du pôle de développement communautaire, c'est-à-dire par des équipes internes de l'éditeur. A suivre donc.

 

Des systèmes d'exploitation Unix et Linux disponibles sur la plate-forme de cloud d'Amazon

Après avoir investi dans une distribution Linux serveur (Oracle Enterprise Linux), et développé une offre associée, Oracle se dote ainsi d'une distribution Unix Open Source.

Issu du système Unix propiétaire Solaris, OpenSolaris avait été lancé par Sun en mai 2008. Il se caractérise par un système de fichier ZFS à 128 bits particulièrement adapté pour le stockage de gros volumes, en permettant de virtualiser les espaces de stockage. Tout comme Oracle Enterprise Linux, OpenSolaris est disponible sur la plate-forme de cloud computing EC2 d'Amazon.

 

OpenOffice sera amélioré en matière de BI et de gestion de contenu

 

Dernier grand projet Open Source issu de l'acquisition de Sun, la suite bureautique OpenOffice ne sera pas mise au rebut par Oracle. L'éditeur est bien conscient du dynamisme de ce projet, et de la communauté qui le porte. 

"Les développements et le support de cette offre, ainsi que ses déclinaisons commerciales StarOffice et StarSuite, ne s'arrêteront pas", souligne Kuassi Mensah d'Oracle. "Nous prévoyons notamment des améliorations sur le front de la Business Intelligence et de la gestion de contenu."

Sun / Linux