Comment Oracle se positionne sur l'Open Source mySQL : une base de données d'entrée de gamme

Avec le rachat de Sun, la stratégie d'Oracle sur le front Open Source monte en puissance. Avec cette opération, le géant met notamment la main sur la base de données mySQL, mais également l'écosystème Java (le langage est passé sous licence Open Source courant 2007), ainsi que le projet de suite bureautique OpenOffice. Avec ces nouvelles briques la stratégie Open Source d'Oracle se redessine. Comment la société de Larry Ellison positionne désormais son offre sur ce terrain ? Que vont devenir les produits de Sun ? Quelques pistes de réponse.

 

MySQL sera conservée, et positionnée sur des projets départementaux

avec mysql, le serveur d'applications glassfish et la distribution linux (oracle
Avec mySQL, le serveur d'applications Glassfish et la distribution Linux (Oracle Enterprise Linux), Oracle affiche un début de plate-forme applicative Open Source © JDN Solutions

Concernant mySQL, Oracle souhaite maintenir les investissements. Alors que le rapprochement avec Sun est en cours en Europe (suite au feu vert de l'UE), les équipes de mySQL aux Etats-Unis ont d'ores déjà rejoint l'entité Open Source d'Oracle.

"Même si quelques personnes ont souhaité partir suite à l'opération, le périmètre de cette équipe qui couvre les activités de R&D, de marketing et de vente reste le même", nous confiait la semaine dernière Kuassi Mensah, responsable produits groupe au sein de l'entité Plate-forme Java d'Oracle.

 

"Nous souhaitons maintenir l'indépendance de mySQL et conserver les liens avec la communauté, à l'image de ce qui a été réalisé avec le moteur de stockage de mySQL, InnoDB, depuis son rachat", ajoutait Kuassi Mensah. "Nous avons toujours maintenu et amélioré les produits que nous avons rachetés. Nous l'avons fait avec InnoDB, mais aussi avec RDB, suite au rachat de Digital à la fin des années 1990, et avec Berkley DB de Sleepycat en 2006."

Comment Oracle va-t-il dès lors positionner mySQL par rapport à son offre de base de données historique serveur (Oracle Database) ? "Nous aurons tendance à positionner plutôt mySQL sur les projets départementaux, et notre base de données historique sur les projets groupe." 

 

Quels avantages pour les utilisateurs de mySQL ?

Oracle présente le rachat de mySQL comme avantageux pour les utilisateurs de la base de données Open Source. D'abord, ils bénéficieront désormais du service de support Oracle pour le premier niveau. Les supports de deuxième et  troisième niveaux seront dévolus aux équipes de R&D. Enfin, les outils d'administration, de sauvegarde et d'audit de bases Oracle - disponibles pour ses autres serveurs de données - seront étendus pour prendre en charge mySQL

Sun / Linux