Oracle : le créateur de MySQL fait appel à la Russie et à la Chine

Michael Widenius, créateur de MySQL, compte bien sauver sa base de données d'Oracle. Après la pétition signée par plus de 30 000 personnes, il compte demander aux commissions de régulation russes et chinoises pour qu'Oracle ne cesse pas le développement de MySQL. Pourtant l'entreprise américaine a déclarée récemment qu'elle continuerait son développement, validée par la commission européenne. Il faut rappeler que le problème découle de la licence GPL adoptée par la base de données qui rend impossible la distribution d'un module d'extension propriétaire sans l'accord du géant américain.  C'est sur ce point que le créateur Widenius souhaite que MySQL soit distribué avec une licence moins restrictive.

Chine / Oracle