Brevets mémoires NAND : Toshiba gagne contre Hynix

Hynix vient d'être reconnu coupable de violation de brevets, suite à une plainte déposée par Toshiba en 2004 concernant les mémoires flash de type NAND. Le groupe coréen est ainsi contraint de stopper la commercialisation des puces au Japon et il devra verser 66 550 dollars de dommages et intérêts à Toshiba. Hynix précise toutefois qu'il entend faire appel.

Juridique / Toshiba