Windows 7 prend du galon dans le marché des OS

Le dernier système exploitation de Microsoft gagne du terrain face à ses prédécesseurs Vista et XP. Les chiffres de novembre en témoignent. Explications...

Le dernier OS de Microsoft fait son chemin dans les entreprises et parmi le grand public. Les chiffres de Net Applications de la fin novembre montrent la part grandissante de son utilisation. 

Windows 7 en croissance

A la fin du mois, le système d'exploitation recense 4% des ordinateurs connectés à Internet et surveillés par le cabinet d'études, avec des pics au dessus de 5%. Cette progression est à corréler avec les bons premiers retours des utilisateurs de Windows 7 mais aussi par la perte de vitesse des autres OS de la firme de Redmond.

"92,52% de Windows toutes versions confondues"

En effet, Vista et XP ont quant à eux reculé respectivement de 0,28% et 1,43%. Les entreprises dotés de Windows XP sont plus enclin à changer leur OS vieillissant que celle qui ont déjà investi dans Vista, moins efficace mais plus récent. Pa r rapport aux autres marques, Microsoft est en progrès puisqu'Apple et Snow Leopard progressent de 0.21% et Linux de 0.04%, loin derrière les 92,52% de toutes les versions confondues de WIndows. Il y a de quoi se réjouir du côté de 7 puisque les chiffres de croissance sont plus importants que ceux de Vista après sa sortie, ce qui est de bonne augure.
 

Des utilisateurs satisfaits, une migration réussie 

Ces bons résultats s'associent à l'enquête de satisfaction du blog high tech Technologizer.com, dans lequel le système d'exploitation de Microsoft recueille 70% d'opinions "très satisfaites" des utilisateurs de 7, ainsi que 24% de "satisfaits". L'autre point digne d'intérêt réside dans le fait que les migrants de Vista à 7 sont plus heureux que ceux qui ont changé de Windows XP à 7. Faut-il y voir un message ? A priori non car il faut rappeler que Windows 7 est finalement un Vista qui fonctionne parfaitement.
Par ailleurs, la migration est aussi un critère de cette étude dans laquelle les votants sont 84% a indiquer que le passage au nouvel OS s'est déroulé sans accroc. 

Quelques reproches tout de même 

Cette étude a aussi le mérite de révéler les premiers points noirs de Windows 7. A commencer par le manque de drivers, et une compatibilité défaillante avec certains logiciels ou applications. La semaine dernière, une faille de sécurité avait été trouvée mais son correctif est venu peu après. Les prochains mois devraient faire ressortir une tendance plus générale concernant l'adoption définitive du dernier système d'exploitation de Microsoft. 


 

Microsoft / Windows