Windows 7 : un accélérateur de ventes pour Acer et Dell

Le lancement du dernier système d'exploitation de Microsoft constitue une aubaine pour les constructeurs de PC. Acer table sur une croissance de ses ventes de 25% en fin d'année, et Dell sent un sursaut venant des PME.

Les constructeurs de PC passent actuellement par toutes les couleurs de l'arc en ciel. Du rouge, avec les chiffres de ventes sur le troisième trimestre des différents cabinets d'étude (voir notre indicateur), au bleu, grâce à des prévisions meilleures que prévues. Pour 2009, le cabinet Gartner table sur une croissance de 2,8%.

Cet élan d'optimiste partagé par les plus grands fabricants, au premier rang desquels Acer mais également Dell porte un nom : Windows 7. Il faut dire que les ventes du dernier OS signé Microsoft ont bien démarré (lire notre article du 10/11/2009). Et continueraient même sur une dynamique de croissance.


Ainsi, 40 millions de boîtes et téléchargements de Windows 7 auraient été réalisés pendant le premier mois suivant le lancement de l'OS, soit deux fois plus que Vista à l'époque, à en croire les derniers chiffres rapportés par le Wall Street Journal.

Or, une bonne croissance des ventes d'un OS tel que Windows joue à n'en pas douter un rôle de catalyseur des ventes de PC. Tout particulièrement en raison de la nécessité de remplacer les configurations systèmes, devenues avec le temps poussives, par de nouveaux postes équipés de Windows 7. Ou bien encore du fait de l'acquisition de nouveaux postes de travail en complément du parc existant.


Attention toutefois à ce que la bourrasque d'optimisme ne se transforme pas subitement en petite brise

Le lancement de Windows 7 apparaît donc bel et bien comme une aubaine pour les constructeurs de PC touchés par la crise et peinant à en voir le bout. Deux d'entre eux tirent déjà leur épingle du jeu, et pas n'importe lesquels : Acer, le numéro 1 mondial du marché, mais également Dell, troisième acteur sur ce segment.

Le fabricant taïwanais a indiqué que le lancement de Windows 7 a constitué une opportunité pour faire bondir ses ventes. Avec les fêtes de fin d'année dans le viseur, Acer table sur une audacieuse hausse de 25% de ses ventes en décembre, et de 15% sur l'ensemble de son quatrième trimestre.


Après avoir présenté un bénéfice trimestriel en chute de 54% à 337 millions de dollars pour un chiffre d'affaires de 12,9 milliards de dollars, Dell est également persuadé de l'aura bénéfique de Windows 7 sur ses ventes. Michael Dell ayant d'ailleurs eu l'occasion de préciser que l'OS avait été particulièrement bien accueilli par les PME et que 2010 devrait signer le retour de la croissance et du renouvellement attendu au tournant des parcs machines.

Attention toutefois à ce que la bourrasque d'optimisme ne se transforme pas subitement en petite brise. Comme pour jouer les trouble-fête, le cabinet d'études Gartner a en effet largement préféré jouer la carte de la prudence.

"Nous ne pensons pas que les consommateurs achèteront un nouveau PC uniquement pour Windows 7. [...] Nous nous attendons à un regain modeste de la demande pour le dernier trimestre, mais elle sera davantage motivée par l'achat d'un nouvelle machine plutôt que par Windows 7", temporisait George Shiffler, directeur de recherche au sein du cabinet.

Systèmes d'exploitation / PME