Cas utilisateur
 
19/11/2007

Sodhexo met les bouchées doubles sur le stockage

Pour répondre à des besoins de disponibilité et de réplication forts, la filiale belge a renouvelé son infrastructure de stockage et fait appel aux solutions de réplication Falconstor.
  Envoyer Imprimer  

 
En savoir plus
 
 
 

Sodhexo Belgique, est une entité particulière au sein du groupe de restauration. L'activité de la filiale belge est très centrée sur l'émission de chèque (plus de 120 millions envoyés chaque année), le tout entièrement automatisé. Par conséquent, l'informatique s'avère cruciale et sur les 160 employés de Sodhexo Belgique, 25 appartiennent à la direction informatique.

En raison de l'importance de l'informatique dans l'activité de l'entreprise et de la signature d'un contrat de service signé avec le ministère de la région flamande, la direction informatique souhaite faire évoluer sa solution de stockage et de reprise sur incident. Elle doit notamment s'assurer de la bonne sauvegarde des données sur ses applications métiers (émission / remboursement / gestion des livraisons de chèques), utilisant son ERP SAP sur des bases de données Oracle.

"Au total, nous gérons en brut près de 5 Teraoctets de données dédiés à nos bases Oracle, sous Linux Red Hat AS 3. Ces données sont hébergées dans deux datacenters, un principal et le second pour la restauration. En janvier 2004, nous fonctionnions encore sur des architectures Tru64. Mais à l'occasion du renouvellement du matériel, nous avons voulu changer également le système de stockage", déclare Patrick Vanest, directeur informatique de Sodhexo Belgique.

A cette époque, l'entreprise remet en cause le choix des architectures spécifiques 64 bits et se tourne vers des serveurs 32 bits standards. L'économie réalisée lui permet d'étudier de nouvelles solutions de réplication de données, jusqu'ici réalisées localement par l'envoi de bandes et de logs des dernières transactions le soir, soit une perte maximale de données sur un laps de temps de 8 heures.

Après avoir monté un cahier des charges avec la société de services Comparex, elle compare des fournisseurs aussi divers qu'EMC, HP ou IBM et choisi finalement HP. Les solutions VA3000 sont jugées mieux adaptées en termes de taille et de performance par rapport aux besoins du groupe. Elles sont capables de monter jusqu'à 12 To en capacité totale, et même davantage en changeant les disques fournis de base.

Une solution choisie pour son prix et sa polyvalence

Une fois l'infrastructure de stockage choisie, Comparex et Sodhexo France s'intéressent aux solutions de réplication. D'abord tenté par de la réplication synchrone, le groupe de restauration abandonne finalement l'idée pour une question de coût.

"Pour une connexion synchrone, il aurait fallu disposer d'une ligne fibre optique qui nous coûtait très chère. Nous nous sommes plutôt orientés vers des solutions asynchrones qui nous permettent d'avoir un petit décalage de quelques minutes, mais basées sur une connexion 100 Mbits LAN-to-LAN dont 1/3 est dédiée au système de réplication", ajoute Patrick Vanest.

"HP a proposé avec ses SAN une réplication en fibre optique mais ce n'était pas réaliste par rapport à nos investissements. Nous avons donc cherché ensuite chez Oracle, mais cela ne nous convenait pas. De même chez Quest Software. Finalement, nous avons choisi les solutions de FalconStor car elles présentaient plusieurs avantages, dont la polyvalence du produit : il peut aussi bien faire de la synchronisation que de la réplication de base de données, ou de simples fichiers, d'agents Exchange...", complète Patrick Vanest.

Un des avantages de la solution est aussi, outre son prix, de pouvoir réaliser des maintenances sur le datacenter principal tout en travaillant sur le site secondaire, et de refaire le basculement de manière automatique une fois la mise à jour terminée. De plus, si le temps maximum acceptable est aujourd'hui fixé à 15 minutes, la solution permet de descendre jusqu'à 5 minutes si besoin sans nécessiter d'investissements supplémentaires.

 
En savoir plus
 
 
 

Confirmé en janvier 2007, ce choix a donné lieu à phase de tests dès le mois de mars, pour un démarrage en production à la fin du mois d'avril. Un impératif pour le groupe qui souhaitait rendre son ancien matériel à date d'échéance pour le loueur. Par ailleurs, les équipes d'exploitations ont été envoyées chez Falconstor pour des journées de formation et une équipe de l'éditeur est venue en assistance lors de la mise en production de la solution.

«Nous en sommes pour le moment très contents, et parfaitement en ligne avec nos attentes. La seule chose qui pourrait changer, à l'avenir, serait de placer une synchronisation avec des serveurs autres que ceux de nos bases de données. Nous voudrions enfin mettre en oeuvre un NAS sur Falconstor pour répliquer et administrer nos fichiers bureautiques», conclut le directeur informatique de Sodhexo Belgique.

 

 
Le projet en bref
 
  Entreprise Sodhexo Belgique  
  Type de projet stockage et réplication  
  Choix de la solution HP / Falconstor  
  Date de début du projet 2004  
  Date de mise en production avril 2007  



JDN Solutions Envoyer Imprimer Haut de page

Sondage

Votre entreprise évolue-t-elle vers une informatique bimodale ?

Tous les sondages