Trimestriels : Intel vole de record en record

Le fondeur américain réalise son cinquième trimestre consécutif de chiffre d'affaires record. Ses bénéfices ont atteint la barre des 3 milliards de dollars.

Trimestre après trimestre, Intel n'en fini plus de crever les plafonds. A l'occasion de son deuxième trimestre fiscal 2011, le fondeur américain a annoncé des revenus de 13 milliards de dollars contre 10,8 milliards un an plus tôt. Cette hausse annuelle, de 21%, permet à Intel de signer un nouveau record.

"Nous avons clôturé notre deuxième trimestre avec des revenus qui ont dépassé pour la première fois les 13 milliards de dollars. La forte demande des entreprises envers nos technologies les plus avancées, la montée en puissance des terminaux mobiles et du trafic Web accompagnant la croissance des datacenters ainsi que la percée de l'informatique dans les marchés émergents expliquent ces résultats records", a indiqué Paul Otellini, le P-DG d'Intel.

Les revenus ont dépassé les prévisions des analystes qui misaient sur des revenus de 12,8 milliards de dollars. Concernant les bénéfices, ils sont ressortis en hausse de 2% à 3 milliards de dollars pour un bénéfice net par action de 54 cents (+6%). Seule ombre au tableau : la marge opérationnelle de 62%, en retrait de 5,5% par rapport à l'année dernière. 

Intel / Revenus