Les résultats trimestriels de Bull stagnent

Bull rappelle avoir lancé un ambitieux plan en début d'année sur trois ans qui doit lui permettre d'améliorer sa profitabilité.

Au cours de son premier  trimestre 2011, Bull a réalisé un chiffre d'affaires de 270,8 millions d'euros, quasi stable (-0,9 %) par rapport au premier trimestre 2010.  Les prises de commandes de Bull s'élèvent à 313,8 millions d'euros, en croissance de 10,2% par rapport au premier trimestre 2010. Philippe Vannier, président-directeur général du groupe, a rappelé que sa société a "débuté la mise en place du plan stratégique Bullway conformément au planning prévu". Ce plan prévoit une amélioration de la rentabilité, qui devrait presque doubler entre 2010 et 2013

La progression des offres d'Extreme computing explique la forte croissance (+109%) des prises de commandes de cette division. Son chiffre d'affaires, quant à lui, progresse de 5,3 % à 37,9 millions d'euros  Philippe Vannier, s'est également réjouis notamment de la reconnaissance internationale des expertises du groupe français en matière de puissance de calcul et d'intégration, avec les succès des offres extreme computing au Japon et en Allemagne.

"L'accueil de nos nouvelles offres en sécurité nous ouvre également des perspectives prometteuses même si le contexte politique dans certains pays ralentit les prises de décision", a-t-il indiqué. Les événements survenus au Proche et Moyen-Orient ont impacté l'activité commerciale de la  division Security Solutions, explique en effet le communiqué.

Serveurs / Résultats financiers