Cisco admet avoir "perdu de la crédibilité"

Dans un message interne, le P-DG de Cisco fait son mea culpa et annonce de nouvelles "mesures audacieuses" pour sortir de la zone de turbulence.

Cisco traverse une crise. Après des résultats en berne et des déclarations peu rassurantes, le géant californien des réseaux commence à perdre la confiance des investisseurs. Après avoir annoncé distribuer, pour la première fois de son histoire des dividendes à ses actionnaires, le P-DG de Cisco John Chambers a envoyé un message à ses collaborateurs admettant que "Cisco doit changer".

"Nous avons déçu nos investisseurs, et avons fait douter nos employés", a-t-il déclaré. Selon John Chambers, la "stratégie est bonne, mais pas certains aspects de son exécution opérationnelle." Cisco a "besoin de plus de discipline", a-t-il expliqué.

Les priorités stratégiques restent les mêmes : consolider la position du groupe dans les technologies de routage, le Cloud Computing et la virtualisation de datacenter, les architectures, et la vidéo. Mais, le P-DG annonce également de prochaines "mesures audacieuses" résultantes "de décisions difficiles". "Nous allons améliorer avec une précision chirurgicale ce qui doit l'être dans notre portefeuille d'offres", explique John Chambers. Si ces annonces devraient être suivies d'effets, elles restent encore à préciser.

Réseaux / CISCO