L'ENS de Lyon épaule le programme Décryphton

L'Ecole Normale Supérieure (ENS) de Lyon s'investit pleinement dans le programme de grid computing spécialisé dans la recherche en protéomique et génomique. L'établissement compte en effet mettre à disposition du programme de recherche son tout nouveau serveur IBM pour augmenter le volume des données traitées simultanément sur la grille. Par ailleurs, c'est au sein de l'ENS qu'a été développé le middleware DIET destiné à gérer la répartition des calculs sur l'ensemble des serveurs et des supercalculateurs dédiés à Décrypthon.

Annonces Google