EMC et la tactique de la croissance externe pour dominer Le stockage : un leader aux produits haut de gamme voulant conquérir le mid-market

Les derniers chiffres du Gartner ou d'IDC sont sans équivoques. Ils font état de l'écrasante domination d'EMC sur le marché mondial du stockage externe sur disque en le créditant de plus du quart du marché, très loin devant ses challengers.

Le Symmetrix, produit phare auquel EMC doit son succès

Cette suprématie d'EMC sur le stockage n'est pas nouvelle. Elle trouve son origine dans les années 1990, lorsque la société du Massachusetts commercialise ce qui deviendra son produit phare et sera responsable de son irrésistible ascension dans les années 1990 : le Symmetrix. Cette baie de stockage haut de gamme a permis à EMC de passer d'une société générant des revenus chiffrés en millions de dollars à plusieurs milliards. Son développement a été conduit par Moshe Yanai, un ponte du stockage. Si son équipe était composée de plusieurs personnes à la conception du produit, à son départ d'EMC, en 2001, elle comptait des milliers de personnes.

 

En 1994, le Symmetrix 5500 est lancé. Ce sera le premier système de stockage au monde d'une capacité exprimée en téraoctets. L'année suivante EMC devance IBM et domine le marché du stockage mainframe. Dans ces années le Symmetrix apporte des innovations technologiques en matière de réplications, avec la fonction de réplication à distance SRDF notamment.

le symmetrix (dmx-4 et dmx-3) d'emc. le développement du symmetrix a été assuré
Le Symmetrix (DMX-4 et DMX-3) d'EMC. Le développement du Symmetrix a été assuré par Moshe Yanai, un ponte du stockage. © EMC

EMC s'est aussi positionné sur le marché de la baie de stockage moins haut de gamme. Son ticket d'entrée pour le middle-market (qui lui faisait défaut) s'est tout de même monté à 1,1 milliard de dollars en 1999. Il s'agit de Data General Corporation, et son Clarrion, aussi fréquemment utilisé en environnement SAN. Après s'être imposé dans les systèmes mainframe ou les grands serveurs Unix, EMC s'attaque ainsi aussi au stockage lié à des serveurs plus modestes, à l'époque, les Windows NT notamment.

 

L'effort de conquérir le middle-market et de s'imposer sur du moins haut de gamme s'est poursuivi, avec le système Celerra notamment. Il continue toujours aujourd'hui' hui. En commentant ses derniers résultats trimestriels, le P-DG Joe Tucci a indiqué sa volonté de continuer à conquérir ce marché des systèmes SAN d'entrée de gamme, "celui qui connait la croissance la plus rapide actuellement." Il annonce d'ailleurs un produit "très intéressant", qui doit faire son entrée "très remarquée" au premier trimestre 2011. 

Stockage / Virtualisation