Le scanner laser, la modélisation pour les grands chantiers La réalité augmentée au secours des plans

les points numériques permettent de reconstituer le bâtiment.
Les points numériques permettent de reconstituer le bâtiment. © Sofresid

"Le nuage de points est ensuite injecté dans les logiciels de CAO, qui modélisent en trois dimensions l'objet qui a été scanné. Il est donc possible ensuite de passer sur des plans en deux dimensions, et de planifier des opérations maintenance et de modification sur les plans reconstitués".

Ce travail s'effectue souvent avec l'appui de la société Urbica.

"Urbica est notre prestataire sur ces opérations. Ils fournissent le matériel et le logiciel nécessaire, et effectuent eux-mêmes le relevé de l'installation. A nous ensuite d'utiliser les nuages de points générés par Urbica. Nous avons par ailleurs en interne un matériel identique, que nous utilisons aussi", souligne Gérard Borello.

Autour du même sujet