Freescale : introduction en bourse à hauts risques

Le fabricant de semiconducteurs compte émettre jusqu'à 50 millions d'actions pour lever 1,2 milliard de dollars.

Pour la seconde fois de son histoire, le fabricant de semiconducteurs Freescale va rentrer en bourse. La première fois remonte à 2004 où il était parvenu à lever 1,6 milliard de dollars avant de se faire racheter deux ans plus tard par des fonds d'investissement privés. Cette seconde introduction est prévue avant la fin du mois.

Freescale compte émettre à cette occasion un minimum de 43,5 millions d'actions nouvelles - mais vise les 50 - au prix unitaire compris entre 22 et 24 dollars. Le montant des fonds levés que le fabricant espère atteindre s'élève à 1,2 milliards de dollars. L'opération s'avère risquée pour Freescale qui devra convaincre de sa capacité à rassurer le marché et les investisseurs sur le long terme.

Une étape pourtant décisive, ce dernier comptant sur cette levée pour rembourser une partie de sa dette (plus de 750 millions de dollars) alors même qu'il a réalisé une perte nette de 148 millions de dollars sur le 1er trimestre 2011.

Fonds d'investissement / Introduction en Bourse