Semiconducteurs : Freescale veut rentrer en bourse

Le fabricant de semiconducteurs espère lever 1,15 milliard lors de son introduction en bourse. Objectif : renflouer les caisses.

Freescale, spécialisé dans la fabrication de semiconducteurs, a informé l'autorité des marchés boursiers et financiers américain (SEC), de son intention de rentrer en bourse. Avec cette opération, Freescale espère lever 1,5 milliard de dollars ce qui lui permettrait de souffler un peu dans un contexte d'entreprise un peu délicat.

Le fabricant doit en effet honorer l'année prochaine une dette de 764 millions de dollars qui arrive à maturité l'année prochaine mais qu'il aurait eu du mal à rembourser sans cette introduction. La situation financière de Freescale, racheté en 2006 par des fonds d'investissement et Blackstone, demeure en tout cas fragile. Sur 2010, l'entreprise a enregistré un résultat net dans le rouge d'1,05 milliard de dollars pour un chiffre d'affaires global de 4,4 milliards.

Levée de fonds / Semiconducteur