Fujitsu-Siemens : le divorce est consommé pour 450 millions de dollars

Après de longues semaines de suspense suite à la remise en cause de son alliance avec Fujitsu dans son activité de constructeur de PC (lire l'article du 08/08/2008), Siemens a finalement cédé au fabricant japonais la totalité de sa participation dans la joint-venture qu'il avait créée avec lui. Pris dans la tourmente financière, le fabricant allemand va récupérer la bagatelle de 450 millions de dollars et faire rentrer dans ses caisses de l'argent frais providentiel. Le rachat devrait être entériné le 1er avril 2009, après accord des autorités de régulation compétentes.