Le scénario d'HP pour quitter le marché PC se précise

Selon un porte-parole du constructeur interrogé par Reuters, HP pourrait se décharger de sa division PC par la création d'une spin off. La décision finale pourrait intervenir avant la fin d'année.

Annoncée en plein cœur de l'été, la volonté d'HP de se séparer de sa division PC (Personal Systems Group) a surpris tant les analystes que le marché et les clients du constructeur. Parmi les différents scénarios envisagés, allant de la cession pure et simple de l'activité à la création d'une filiale juridique indépendante (spin off), c'est ce dernier qui tiendrait la corde.

Interrogé par Reuters sous couvert d'anonymat, un porte-parole d'HP a en effet déclaré à l'agence que que HP préférait le choix d'une spin off en tant que société indépendante. "Les hypothèses sur lesquelles nous travaillons aboutissent au fait que la spin off permet de préserver les meilleurs intérêts possibles pour les actionnaires, clients et employés d'HP", a-t-il déclaré.

Alors que la décision finale d'HP pourrait intervenir avant la fin de l'année, le processus de séparation (ou de cession) devrait en tout état de cause prendre de 12 à 18 mois. Un autre porte-parole d'HP, cité par Computerworld, a par ailleurs rassuré les clients de la marque en les assurant que le groupe tiendra son "engagement et poursuivra le support [...], et continuera de soutenir ses produits". 

HP / PC