Flycatcher : une puce ARM pour connecter arbres ou parcmètres à Internet

Une minuscule puce ARM pourra s'immiscer dans des objets non reliés à l'électricité. Actuellement en test à San Francisco, elle permet à ARM de se positionner pour conquérir l'Internet des objets.

L'Internet des objets vient de franchir une nouvelle étape. ARM a produit une puce capable de connecter feux rouges, parcmètres ou même des arbres à Internet. La minuscule puce, baptisée Flycatcher ou Cortex-M0+, peut en fait fonctionner sur des objets qui ne sont pas reliés à l'électricité.

Par exemple, elle pourrait être installée sur des arbres en étant équipée de capteurs pour mieux surveiller les précipitations, ou encore s'articuler à du matériel médical pour mesurer la pression artérielle. La puce est actuellement en test sur des parcmètres à San Francisco. Objectif : permettre aux automobilistes de pouvoir réserver et payer leur place de parking depuis leur smartphone.


Cette technologie est aussi évidemment un moyen, pour l'actuel leader des puces pour smartphone et tablette, de partir à la conquête de nouveaux débouchés commerciaux. ARM produit déjà des microprocesseurs pour des machines à laver, des lampadaires ou des moteurs. 50 milliards d'objets pourraient être connectés à Internet d'ici la fin de la décennie.

 

Innovation / Semiconducteur