Journal du Net > Solutions > Systèmes-Réseaux >  Systèmes-Réseaux > Interviews > Laurence Forlini (24h00.fr)
Interview
 
19/06/2007

Laurence Forlini (24h00.fr) : "Une vente génère 150 000 visites, dont 80% dans les 3 premières heures"

Le site de ventes événementielles, confronté à une croissance de son audience, prépare la montée en charge de son infrastructure sous Linux via les technologies Akamai.
  Envoyer Imprimer  

 
Laurence Forlini (Directrice de production 24h00.fr)
 
 
 

Que propose 24h00.fr ?

Nous sommes un site de ventes événementielles et privées. Cela signifie qu'il est nécessaire de s'inscrire pour y participer et se connecter. Le but de 24h00.fr est d'offrir des marques et produits remisés, avec une partie de déstockage et une autre de découverte de nouveaux produits et marques.

Nous avions la volonté de faire cohabiter les deux. Le site est très axé sur la mode, la décoration, la beauté et les accessoires. Les ventes durent de 36 heures à 3 jours pour les plus longues. La durée est ajustée en fonction de la renommée des produits mis en vente et des stocks.

Nous comptons environ 850 000 abonnés à ce jour, et l'objectif est de 1 million à la fin de l'été et de 1,5 millions en fin d'année 2007. Autre particularité de 24h00.fr, contrairement aux autres sites de ventes privées, nous n'avons pas souhaité rentrer dans un système entre guillemets de spam d'invitation. Une newsletter est envoyée chaque samedi matin pour annoncer l'ensemble des ventes de la semaine à venir. Ensuite, un simple mail est expédié à l'ouverture d'une vente pour éviter de tomber dans le travers des 10 à 15 mails par semaine.

Compte tenu de ce système de vente, les pics de trafics sont-ils problématiques ?

Une vente génère en moyenne 150 000 visites, dont 80% dans les 3 premières heures. La montée en charge est la plus forte durant la première demi-heure. Au moment du développement, puis du lancement du site, nous étions très inquiets sur ce point. Mais finalement, nous avons très bien affronté la montée en charge.

Aujourd'hui, 24h00.fr, ce sont 3 serveurs frontaux et 2 serveurs de base de données en réplication. L'hébergement est quant à lui assuré par Artful, avec qui nous sommes en étroite collaboration. L'hébergeur a de son côté mis au point un certain nombre d'alertes pour suivre la montée en charge et déclencher des signaux d'alarme si cela s'avère nécessaire.

Toutefois, compte tenu de nos objectifs de croissance de l'audience, la limite de notre infrastructure se situe aux alentours de 1,5 / 2 millions de visiteurs. Nous avons donc commencé à discuter avec Akamai. Notre intention n'est en effet pas de dupliquer ad vitam les serveurs frontaux. Cela devrait donc être notre chantier de l'été, alors que les ventes sont plus modérées, afin d'être prêt pour la rentrée en septembre.

"Tout ce qui ne faisait pas partie de notre compétence initiale a été sous-traité"

Qu'en est-il plus précisément de l'architecture technique du site ?

Il y a 3 frontaux Apache avec chacun un serveur MySql 5.0 esclave en lecture seule et un serveur Mysql 5.0 Maître, qui se réplique sur les esclaves. Ils tournent tous sous Linux. Le tout est développé en PHP 5 Objet, pour une meilleur maintenabilité, sur un FrameWork développé en interne par Unlost. Les bases dedonnées MySQL tournent également sous Linux.

Comment s'effectue la gestion en back-office du site ?

Nous disposons d'un serveur de pré-production lui aussi hébergé chez Artful. L'administration du site s'effectue ainsi via une interface Web. En ce qui concerne la partie CRM, les personnels du marketing travaillent avec SAS depuis un autre serveur. Des transferts de données son ensuite réalisées entre ce serveur et celui de pré-production. Nous avons souhaité protéger au maximum l'environnement de pré-production pour réduire le nombre de requêtes.

Avez-vous recours à un logiciel d'e-mailing pour l'envoi de courriels à destination des abonnés ?

Non, c'est un service qu'on sous traite totalement à E-Mail Vision. Nous adressions simplement un planning des emails à envoyer après extraction de nos utilisateurs inscrits et E-Mail Vision les prend intégralement en charge.

Lorsque le site a démarré fin octobre 2006, l'équipe ne comptait que 6 à 7 personnes. Il nous était impossible par manque de ressources de nous occuper de tout en frontal : architecture, recrutement, abonnés, etc. Tout ce qui ne faisait pas a priori partie de notre compétence initiale a donc été sous-traité à l'image de l'e-mailing.

Combien de personnes compte désormais l'équipe technique du site ?

Elle est composée de 3 personnes en interne - 2 développeurs et un chef de projet technique -, et de deux consultants externes de la société Unlost avec qui nous avons collaboré dès le démarrage du projet et qui reste à nos côtés. Nous sommes de plus en phase de recrutement d'un technicien webmaster.

"Nous préparons un Intranet pour prendre en charge la partie importante de saisie des données"

L'équipe technique consacre-t-elle également du temps à des développements internes ?

Oui, notamment à un Intranet pour prendre en charge la partie importante de saisie des données. Nous nous sommes en effet rendu compte que nous effectuions beaucoup de ressaisie. Avec cet intranet, nous souhaitons ainsi passer par une première saisie des données par le pôle commercial. Elles seront ensuite stockées puis dispatchées. Il devrait être opérationnel fin juillet, début août.

Y a-t-il déjà eu des évolutions fonctionnelles sur le site 24h00.fr ?

Il y a eu quelques changements fonctionnels et aussi ergonomique sur la base de remontée d'utilisateurs. Mais ceux-ci sont finalement restés très limités. Nous travaillons néanmoins à d'autres évolutions et notamment tout ce qui concerne le panier d'achat.

En back-office, nous avons également consacré beaucoup de temps à l'évolution de l'outil d'administration du site. De nouveaux module ont été ajoutés afin notamment d'améliorer l'ergonomie pour la saisie. Nous nous attaquons à présent à de nouveaux développements pour le site, surtout pour la partie marketing et pour laquelle l'impact au niveau technique est faible.

Quels sont les projets à venir dans les prochains mois ?

Nous préparons une partie magazine avec de l'injection d'information au quotidien. Il y en réalité 2 partie, une première sous format blog, avec la possibilité pour les internautes de réagir, et une seconde traditionnelle, de type magazine, avec des rubriques décoration, mode, beauté, conseils, etc.

Pour ce second volet, il est pour l'instant sous-traité à Plusnews, fournisseur de contenu, avec qui nous travaillons en étroite collaboration. Nous avons développé pour eux un front-office, un modèle de page Html, dans ils se servent pour générer les contenus sur le site.

 
En savoir plus
 
 
 

Y a-t-il un questionnement sur le Web 2.0 ?

Nous avons plus tendance à réfléchir en termes de fonctionnalités, ce vers quoi nous désirons tendre, puis seulement ensuite à associer les technologies. Nous allons certes ouvrir un blog, mais ce dont a avant tout besoin un site de commerce électronique c'est d'écoute. Et sur ce point, nous misons avant tout sur le téléphone. Un numéro de téléphone d'information sur les ventes va donc être ouvert, ainsi qu'un autre pour le service après-vente.

 

 
Les choix de 24h00.fr
 
  Hébergement Artful  
  Serveur Web Apache  
  Base de données MYSQL  
  E-mailing Externalisé  

 


JDN Solutions Envoyer Imprimer Haut de page

Sondage

Votre entreprise évolue-t-elle vers une informatique bimodale ?

Tous les sondages