L'iPhone ne s'ouvrira pas à Flash

La sentence à l'encontre de l'application d'Adobe, Flash, a été prononcée par le dirigeant d'Apple en personne, Steve Jobs. Un grand nombre de développeurs attendaient l'intégration de Flash à la plate-forme d'Apple afin de concevoir des widgets ou des présentations en rich media. Mais le président du groupe en a décidé autrement, jugeant Flash trop lent pour l'iPhone et Flash Lite trop limité.

Adobe / Apple