Les députés italiens passent sous Linux

La chambre des députés en Italie a franchi le pas du logiciel libre en acceptant de migrer ses postes de travail vers Linux et les logiciels libres. Au total, 3 500 machines sont concernées, selon le quotidien italien Republica. Cette migration intervient pour répondre à des problématiques de coût, de sécurité et d'indépendance technologique. Elle a été proposée par deux députés, Pietro Folena et Franco Grillini.

Autour du même sujet