Mandriva entre au Ministère de l'Agriculture

L'éditeur français de la distribution Linux Mandriva a été retenu par le Ministère de l'Agriculture et de la Pêche. Son système Mandriva Corporate Server 4.0 remplacera donc Windows NT Server sur pas moins de 400 serveurs. Echelonné sur une durée de 2 ans, le projet comprend en outre des volets formation et assistance, assurés également par Mandriva. Pour Microsoft, c'est un revers, puisqu'en janvier le Ministère de l'Agriculture et de la Pêche optait déjà pour OpenOffice.org, délaissant la suite Office.

Serveurs / Microsoft