Jenkins, le fork d'Hudson-Oracle est né

La communauté du projet de middleware d'intégration continue Open Source a décidé de s'affranchir d'Oracle.

Nouvelle rupture entre Oracle et les projets Open Source issus du rachat de Sun. Cette fois-ci, il s'agit de la communauté du projet Hudson, un outil d'intégration continue. Né sous la houlette d'un ingénieur travaillant pour Sun, Hudson appartient donc désormais à Oracle. En conflit depuis plusieurs mois avec la firme de Larry Ellison, la communauté des développeurs Hudson a décidé (à 214 voix contre 14) de prendre son indépendance. Le nom du fork, Jenkins, a aussi été validé lors de ce vote. Le site Jenkins-ci.org est déjà en ligne.  

Oracle conserve quant à lui le nom Hudson, avec aussi son site, sur lequel Oracle a publié un billet qui se veut rassurant sur l'avenir d'Hudson. "Nous avons une équipe dédiée au projet chez Oracle, ainsi que des partenaires, qui continueront à construire et développer le projet d'Hudson et sa communauté", indique l'éditeur.

Oracle / SUN MICROSYSTEMS