Google devra-t-il verser 6,1 milliards de dollars à Oracle ?

Un expert a estimé entre 1,4 et 6,1 milliards de dollars les dommages dus par Google dans le cadre du procès qui l'oppose à Oracle pour violation de brevets Java.

Bien décidé à en découdre avec Google dans le procès qui s'est ouvert pour violation de brevets autour de la propriété de la technologie Java, Oracle a précisé
le montant des indemnités et dommages et intérêts qu'il comptait demander à son rival.

Lain Cockburn, expert en réparations financières mandaté par Oracle dans le cadre du procès, a estimé le montant des dommages entre 1,4 et 6,1 milliards de dollars dans le cas où la violation serait bien établit par la Justice américaine. Un montant astronomique plus élevé encore que les 1,3 milliard de dollars réclamés par Oracle à SAP dans l'affaire TomorrowNow et pour laquelle ce dernier a toutefois fait appel.

Selon les avocats de Google, Oracle tenterait, en demandant une somme aussi élevée, de se refinancer après la coûteuse acquisition de Sun opérée en 2009 pour 7,4 milliards de dollars. 

Juridique / Google