Rachat à 6,5 milliards de dollars pour Texas Instruments

En rachetant National Semiconductor, le fabricant de puces américain entre sur le marché des semiconducteurs analogiques.

Avec la sortie de crise, rachats et fusions d'entreprises se multiplient. Le secteur informatique n'est pas étranger à ce phénomène et l'annonce de l'acquisition de National Semiconductor par Texas Instruments (TI) est bien là pour le rappeler.

Ce dernier a en effet mis 6,5 milliards de dollars sur la table pour racheter un spécialiste des puces optimisant les signaux analogiques dont les amplificateurs audio, et qui améliorent également le rendement énergétique des appareils électroniques.

Le rachat sera effectué sur la base d'un rachat d'actions en cash à hauteur de 25 dollars par titre, représentant une plus-value de 80% par rapport à la clôture du dernier cours de bourse et incluant la reprise de dettes. National Semiconductor va intégrer la division de semiconducteurs analogiques de Texas Instruments et ses usines de production principalement situées aux Etats-Unis, en Ecosse et en Malaisie s'ajouteront à celles de TI. La finalisation du rachat est attendue avant la fin de l'année.

Rachat / Acquisition