Toshiba prêt à reporter la construction de ses usines de mémoires Flash

Face à la crise financière et au trou d'air attendu de la demande en matière de mémoires Flash, la constructeur japonais Toshiba se dit prêt à décaler la construction de ses 2 prochaines usines de mémoires Flash Nand. A l'origine, le démarrage de la construction était prévu au printemps prochain pour une livraison à horizon 2010. La détérioration du marché de la mémoire et la publication de mauvais résultats semestriels pour la période d'avril à septembre 2008 expliquent en partie ce choix stratégique.

Toshiba