Wavecom veut simplifier les projets de machine à machine

Le groupe français a mis au point une passerelle, baptisée RIPlink (pour Remote IP link), pour rendre compatible avec les réseaux IP des applications qui ne sont pas, à la base, adaptées à ce protocole. Objectif : simplifier la mise en œuvre de systèmes de M-to-M (machine à machine). Concrètement, la passerelle RIPlink rend les applications non-IP compatibles avec les protocoles TCP et UDP.

Innovation / TCP

Annonces Google