JDN > Video
En savoir plus
Rencontre avec Roberto di Cosmo

Chercheur en informatique, Roberto di Cosmo nous explique pourquoi il est "pour" la licence globale et nous livre un argumentaire détaillée en faveur de cette façon originale de rémunérer l'oeuvre artistique. Il nous fait également part de ses craintes : dans sa forme actuelle, le projet de loi DADVSI, et les fameuses DRM (mesure technique de protection des oeuvres) qu'il protège pourraient bien menacer la liberté d'expression sur le web, et notamment l'existence des logiciels libres...

Publiée le : 14 mars 2006

Voir aussi :
» Voir la fiche pratique
» Voir la fiche pratique
Votre avis (5 avis)
» Donner mon avis
Par Franck Lamesse - 27 Mars 2006
  Intéressant
 Ce que j'ai aimé : Un éclairage intéressant. "Big brother" à notre porte, et personne ne s'alarme ?
 Ce qui ne m'a pas plu : Le calcul aurait dû être approfondi.
 En bref : La liberté du citoyen sera un enjeu majeur.
Par Kyo Isshit - 26 Mars 2006
  CQFD
 Ce que j'ai aimé : A diffuser auprès de votre entourage... reportage à montrer à votre député.
 Ce qui ne m'a pas plu : Pourquoi n'a-t-on pas donné la parole à des personnes comme lui, au cours des débats, dans les médias et au Parlement (puisque les Majors ont eu le droit de le faire) ?
Par Michel Vanhaverbeke - 25 Mars 2006
  Enfin !
 Ce que j'ai aimé : Le parlé vrai sur la licence globale.
 En bref : C'est une fois de plus la preuve du décalage de nos élus avec la réalité.
Par Mercier Bardamu - 18 Mars 2006
  encore un comptable!
 Ce que j'ai aimé : la recherche intellectuelle...
 Ce qui ne m'a pas plu : une fois de plus, tout est chiffré, mathématisé, lessivé etc... c'est donc ça la culture qui nous attend? une redistribution d'argent suivant certains critères? mais lesquels? la centralisation de la culture au nom du sacro-saint ultra libéralisme? le système libéral-communiste? comme Mondavi et Parker pour le vin? et bien! c'est triste!
 En bref : hormis la qualité artistique qui est très subjective, la qualité technique(sonore) est très moyenne, meme sur les sites légaux.
Par Claudine Mazzucca - 17 Mars 2006
  le téléchargement
 Ce que j'ai aimé : J'ai aimé les arguments de Monsieur di Cosmo sur le téléchargement de films et de convaincre d'adopter son idée ou celle d'autres, de voter pour la licence globale qui je crois, consiste à faire payer aux internautes un montant de 4 euros par mois pour légaliser ces téléchargements et cet argent serait reversé aux producteurs, auteurs, réalisateurs, etc.
 En bref : Bien s'informer informatiquement sur la manière technique qui se pratique dans le téléchargement et ensuite, voir s'il y a délit ou si l'internaute, comme le précise la vidéo, doit encore payer un film qui se trouve dans des ordinateurs x (dans le monde entier évidemment).
» Donner mon avis